top of page

sam. 06 juil.

|

Anglet, YCAA Yacht Club Adour Atlantique

Sécurité en Mer : problèmes techniques, avaries en mer et gestion de la sécurité

Réunion pratique et interactive avec des spécialistes.

Les inscriptions sont closes
Voir d'autres événements
Sécurité en Mer : problèmes techniques, avaries en mer et gestion de la sécurité
Sécurité en Mer : problèmes techniques, avaries en mer et gestion de la sécurité

Heure et lieu

06 juil. 2024, 09:45 – 12:00

Anglet, YCAA Yacht Club Adour Atlantique, 118 Av. de l'Adour, 64600 Anglet, France

Invités

À propos de l'événement

Pour cette réunion, nous avons contacté et invité :

  • La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) et son président, le Dr Philippe Ducasse (présence confirmée)
  • Le commandant de la Capitainerie du Port de Bayonne, M. Eric Hausser (présence confirmée)
  • Le pilote de l'Adour et/ou son équipe (présence confirmée)
  • La directrice du port de plaisance, Mme Carine Plagnot ou son représentant (présence confirmée)
  • Les responsables des affaires maritimes (attente de confirmation mais accord de principe)
  • La société EEMA (présence confirmée)
  • Les associations APPA et YCAA
  • Et tous les usagers du port de plaisance

Programme de la Réunion

La réunion sera organisée autour de 10 questions ou situations pratiques concernant la sécurité en mer : l'entrée est libre

9h45 : Accueil des participants 

10h00 : Début de la réunion 

Scénarios et Questions

1. PAN PAN PAN - 20 juillet 2024, 17h : Un bateau tombe en panne moteur devant la capitainerie de l'Adour. Six personnes à bord, dont deux enfants. La mer descend, courant important, forte houle et cela déferle devant la Concha. Vous êtes à bord, que faites-vous ? Vous venez de sortir de l'Adour et vous entendez le message, que faites-vous ? Intervention de la SNSM sur les conduites à tenir dans ces situations et les modalités de remorquage d’un bateau. Questions pour la SNSM, Monsieur Philippe Ducasse ou un autre représentant :

  • Monsieur DUCASSE, est-ce que la SNSM est une organisation privée ? (objectif : présentation de l’association, de ses missions et de son organisation, distribution de flyers possible)
  • Je dois porter assistance dans l’urgence à un navire en panne, comment faire ?
  • Puis-je contacter directement la SNSM Bayonne ou faut-il passer par le 16 ou le 196 ?
  • Si je suis au large, par beau temps, mer calme, quelle est la meilleure procédure ?
  • Toujours au large, mais la mer est agitée, quelle est la conduite à tenir ?
  • Reprenons le cas décrit ci-dessus : le navire en panne va entrer dans une zone de danger devant la Concha, près d’une digue, près du bord. Que faire ?

2. Embouteillage - 14 août 2024, 11h30 : Grand soleil, brise force 3, mer belle. Fin du montant. 15 pêcheurs taquinent le bar à la caille au milieu de la sortie. Deux voiliers viennent de sortir du port, et un rentre sous voile. Un wing surf débutant est déporté à la sortie de l'Adour. Un moniteur sort avec six jet skis, dont un qui part à 25 nœuds vers la sortie. La drague Hondarra revient après un largage devant le VVF et le pilote rentre avec un cargo letton de 125 mètres.

Intervenant principal : Monsieur le Commandant Eric HAUSSER

Rappel de la réglementation par le commandant du port de Bayonne et des interactions possibles dans la zone : qui a priorité et que faut-il respecter ?

Questions pour Monsieur HAUSSER :

  • Aujourd’hui certains plaisanciers peuvent se dire, la capitainerie c’est pour les cargos, pas pour moi ! Les feux ne me concernent pas… Pouvez-vous nous préciser votre mission de commandant du port, le rôle de la capitainerie et son fonctionnement ?
  • Je suis dans l’Adour, la marée descend fort et je m’en vais à la pêche, le sémaphore passe au rouge. Rien pourtant en vue à la sortie, que faire ?
  • La mer est agitée et je rentre péniblement avec mon voilier, il est tard, je passe la digue nord et je vois que le sémaphore est au rouge. Que faire ?
  • Je suis sous voile tribord amure et au près serré, cap 180, je vois un cargo qui vient de mettre les gaz pour rentrer. Je suis en mer à la bouée d’atterrissage, il est dans ma ligne de collision. Un voilier est prioritaire ! C’est à lui de bouger ?
  • J’ai un doute, puis-je appeler la capitainerie ?
  • Je rentre dans l’Adour, un pêcheur d’alose vient de tendre son filet descendant. Qui est prioritaire ?
  • Fort jusant, je dois longer le bord pour lutter contre le courant mais les pêcheurs du bord m’engueulent car ils ont tendu leurs lignes à 30 mètres et je risque de les accrocher. Qui est prioritaire ?
  • Quels sont les trois messages clés que vous souhaiteriez passer aux usagers du port du Brise-Lames ?

3. Sécurité Sécurité Sécurité : Il fait très chaud. Un coup de vent s’annonce à la VHF. Patxi vient d’acheter son nouveau bateau et sort au large avec ses trois enfants, son épouse, sa belle-mère et deux amis. Il n’a pas de VHF et n’a pas eu le temps de vérifier tout son matériel. Le zodiac des affaires maritimes arrive… Rappel par les affaires maritimes des équipements indispensables à bord et des principaux messages de sécurité ou d’alerte. Questions pour les affaires maritimes :

  • Vous êtes là uniquement pour nous faire peur ?
  • Comment êtes-vous organisés et de qui dépendez-vous : armée, police, gendarmerie ou c’est privé ?
  • La réglementation est uniquement pour nous embêter ?
  • Pro D2 ou division 240, dans quel groupe ?
  • Est-ce que vous aimez aussi les gros poissons rouges et comment faire pour les pêcher ?
  • Je trouve des ballots de poudre blanche en mer, je les garde pour mes petits enfants ?
  • Est-ce que j’ai besoin d’un permis si je suis en voilier ?
  • Si je vais sur le gouf, quel est l’équipement nécessaire ?
  • Est-ce que je peux jeter l’ancre où je veux ?
  • Je suis sorti du port, je peux mettre les gaz ?

4. Ça drague et pas sur Tinder : La drague Hondarra est au travail en plein milieu du chenal. Comment fonctionne son système et où passe-t-on, à bâbord ou tribord ? Si je suis à la voile, suis-je prioritaire ? Intervention  du commandant Hausser. Questions :

  • Que signifie Hondarra ?
  • Comment ça marche cet engin ?
  • On passe à tribord ou bâbord ?
  • Qui est prioritaire ?

4 bis. Y a-t-il un pilote dans l’Adour ? 

Intervention d’un des pilotes de l’Adour ou du commandant Hausser. Questions :

  • Y a-t-il un pilote dans l’Adour et combien êtes-vous ?
  • Quel est votre rôle ?
  • Êtes-vous prioritaire ?
  • Peut-on vous contacter par VHF et sur quel canal ?

4 ter. C’est qui la capitaine ?

Question pour la directrice du port : Carine PLAGNOT

  • C’est privé le port, comme la SNSM ?
  • Un gros voilier sort du ponton H, il arrive au bout de la jetée et voit six jet skis qui sortent sur son tribord. Qui est prioritaire ?
  • Chute d’un ponton, personne âgée en difficulté au milieu du port, conduite à tenir ?
  • Un bateau prend feu, personne à bord, conduite à tenir ?
  • Est-ce que l’on peut vous joindre si problème de sécurité ?

5. Mayday Mayday Mayday - Personne à l'eau : Une personne tombe à l’eau sans gilet de sauvetage. Elle sait nager mais il y a du clapot et on la perd de vue. Intervention de la SNSM, des affaires maritimes, de la capitainerie sur les actions prioritaires. Précision de Pierre Granger sur les modèles de gilets disponibles actuellement. Questions :

  • MOB (Man Over Board) : quelle est la procédure optimale ?
  • COB (Captain Over Board) : que faire, procédure anticipatrice, faut-il s’entraîner ?
  • Récupérer quelqu’un à bord : comment faire pour le récupérer et le hisser à bord s'il est très lourd ?

6. Mayday Mayday Mayday - Perte de propulsion : Plus de propulsion, je vais percuter la digue, la plage ou les vagues. Deux personnes aguerries à bord et bons nageurs. Mer agitée, fin de descendant. On saute ? Réponses des experts sur les mesures à prendre. Questions :

  • Alerte rouge, il est déjà sur la digue ou dans les déferlantes. Je prends le risque ?
  • Quand est-ce que j’allume les feux à main et comment faire en pratique ?
  • Mon bateau va s’échouer dans les vagues, je lance le radeau ?
  • J’achète mon radeau sur le bon coin ?
  • Mon bateau coule, j’ai un peu de temps devant moi, procédures ?
  • Mon bateau prend feu ou coule très vite, procédures ? Les démonstrations seront faites sur les deux derniers chapitres où nous sortirons de la salle pour nous diriger près du bassin à côté du bateau de la SNSM puis sur la digue pour la démonstration des feux à main.

7. Retrouver un plaisancier en mauvais état : On a retrouvé un plaisancier, mais il n’est pas en bon état. Il manque quelques morceaux... Que faire ? Et comment éviter cela ? Intervention des affaires maritimes et présentation des nouveaux équipements de sécurité par la société EEMA. Questions :

  • Quelle est la conduite à tenir ?
  • Quels sont les modèles de gilets les plus adaptés, les gilets gonflables sont-ils fiables ? Faut-il les réviser ?
  • Quels sont les quatre appareils ou équipements indispensables à bord ?

8. Glou Glou Glou - Bateau qui coule : Le bateau coule avec six personnes à bord. Les enfants crient, votre belle-mère est déjà dans l’eau. Vous avez un radeau de survie mais vous ne l’avez jamais utilisé. Démonstration en réel de la mise à l’eau d’un radeau de survie. Nous avons une survie périmée qui peut être utilisée comme démonstration. Le principe est de montrer la conduite à tenir, par les représentants de la SNSM.

9. Pschitt - Feux à main : Vous êtes au large, pas de VHF, un blessé grave à bord. Vous sortez les feux à main que vous avez en quadruple exemplaire depuis 15 ans. Comment ça marche ? Démonstration par la SNSM et les affaires maritimes. Chacun apporte un feu à main bientôt périmé et nous ferons un exercice en réel à l’extérieur du chapiteau pour que chacun sache réagir si nécessaire. L’exercice est coordonné par les représentants de la SNSM et les affaires maritimes, qui rappelleront la durée de validité des feux à main.

10. Boire ou naviguer : Il faut choisir. Nous vous proposons de partager un verre de l’amitié après une séance de questions diverses à tous les intervenants.

L’entrée est libre pour cette réunion. Nous comptons sur votre participation active.

La réunion est une première pour notre nouveau bureau et peut-être même dans la vie de l’association des usagers. L’objectif est de la renouveler de façon annuelle ou biannuelle afin de favoriser les échanges entre tous les intervenants et bien sûr en priorité d’améliorer la sécurité des plaisanciers.

PENSEZ  SI POSSIBLE A PORTER UN FEU A MAIN PAS TROP PERIME ET PORTER UN DE VOS GILETS DE SAUVETAGE POUR LES EXERCICES PRATIQUES ET LES COMPARAISONS SUR LES MODELES DE GILETS

Merci à tous de vos retours et de votre participation.

Bien cordialement, 

Jean-Luc RIBEYROLLE, secrétaire AUPBL David AMSTUTZ, président de l’AUPBL

Partager cet événement

bottom of page